Vous êtes ici : Accueil /Vie quotidienne / Marché d'été

MARCHÉ D'ÉTÉ

 

Tous les vendredis soirs de 18H à 21H sous la halle du marché, durant tout l'été.

ACTUALITÉS

PROCHAIN MARCHÉ D'ÉTÉ

JUIN 2020 

(la date d'ouverture vous sera communiquée ultérieurement)

 

 

 

 

LES PRODUCTEURS PRÉSENTS SUR LE MARCHÉ

FRUITS

Serge Facchinetti : cerises, abricots, prunes, pommes anciennes, raisins, jus de pomme

Robert Pecharman : pêches, figues, raisins

FRUITS ET LÉGUMES

Hervé Laflorencie : pêches, nectarines, tomates, courgettes, pommes de terre...

Nicolas Longueville : melons

AUTRES

Boulangerie-pâtisserie BLANC : pain, pâtisseries, quiches, pizzas, jus de fruits...

La ferme du Patouquet : fromages de chèvre et glaces à l'italienne au lait de chèvre.

La ferme de Béousse : volailles prêtes à cuire ou rôties.

En complément de gamme, producteurs des alentours

Claude Grezel maraicher à Saint-Amans : salades, poivrons, ail, aubergines, fraises...

La Boucherie Mourgues à Puylaroque : viande de boeuf

Domaine La Grassario à L'Isle-Sur-Tarn : Gaillac rouge, rosé, blanc sec

GAEC Cantepoul à St Vincent d'Autejac : Glaces et sorbets

Ferme de la Souleille à Montfermier: canards gras, conserves, produits frais

 

 


 

Depuis le 8 juillet 2016, Mirabel a renoué avec la tradition des marchés de producteurs.                   

En 1933 le maire de l’époque Louis Lafforgue créait un marché à Mirabel. Les coteaux, par leur relief, leur exposition et leur climat favorisaient la qualité des cultures. La production locale avait une excellente réputation et  faisait le bonheur de ses habitants.
En 1947, Célestin Arbus, successeur de Louis Lafforgue faisait bâtir la « halle du marché », la bien nommée puisqu’elle allait abriter pendant de nombreuses années exposants et clients lors de son marché hebdomadaire.
Cette image de qualité sera toujours présente et le marché de Mirabel aura une existence de premier plan. Ce sont les nouvelles habitudes de consommation qui auront raison de sa survie, puis le développement des grandes surfaces et une certaine désaffection de la ruralité. Le savoir faire sera perpétué mais c’est sur les marchés de Caussade, Montauban ou Saint Antonin qu’il faudra aller chercher les fameux melons, les prunes, pêches, raisins de Mirabel et autres…
Aujourd’hui, les tendances s’inversent. La population mirabelaise a augmenté de 20% en 15 ans, les grandes surfaces ont toujours autant de succès mais sont bien en peine de rivaliser avec la fraîcheur, le gout et même le prix au plateau d’un produit ramassé dans les heures qui précèdent et à quelques centaines de mètres de son lieu de vente, la réputation des coteaux du Quercy n’est plus à faire…

Pour favoriser l’accès à une clientèle indisponible en semaine, des horaires qui incitent à la détente, aux rencontres et aux discussions ont été choisis :
tous les vendredis soirs de 18H à 21H, pendant l'été, le marché de Mirabel prend place au pied de l’église sous sa fameuse halle.

Pour ceux qui ne connaissent pas Mirabel et que l’architecture intéresse, alors la visite vaudra le coup d’oeil puisque cette halle avant-gardiste pour l’époque, entièrement en béton (et quelques briques de parement...), seul exemplaire du genre dans tout le Tarn-et-Garonne, est inscrite aujourd’hui à l'inventaire général du patrimoine culturel. Et si vous arrivez par Réalville, la nouvelle mairie, saisissant monolithe aux couleurs incandescentes de la terre du Quercy vous accueille dans la perspective de sa grand rue. A la tombée de la nuit son parvis s’illumine de la plus belle des manières.

Il est possible de se restaurer sur place avec les commerces du village ouverts en nocturne.

Bienvenue à Mirabel!